thebigword multinationale spécialisée dans l’interprétation et la traduction envisage de créer plus de 3 000 postes de linguiste cette année.
L’expansion de l’entreprise sur le marché de l’interprétation est actuellement de 20 % par mois aux États-Unis. Ceci est en partie dû à l’élan insufflé par les entreprises américaines qui tentent de limiter les effets de la récession en vendant des biens et services sur le marché international et aux organismes gouvernementaux cherchant à travailler avec des entreprises pouvant les aider à réduire les coûts sans faire de compromis sur la qualité du service.
A l’échelle mondiale il est prévu que l’activité d’interprétation de thebigword qui offre des services d’interprétation face à face ou téléphonique rencontre une croissance de 150 % au cours de l’année 2011 en particulier grâce à la signature d’importants contrats.
Les contrats passés avec les gouvernements américain et britannique dynamisent largement la croissance de thebigword car les populations cosmopolites stimulent le besoin des organismes régionaux et nationaux de communiquer dans plusieurs langues.
Malgré les conditions économiques difficiles dans les deux pays thebigword a convaincu les organismes gouvernementaux en leur assurant des économies allant jusqu’à 100 millions de dollars par an tout en maintenant la qualité du service.
Josh Gould Directeur Commercial basé au bureau de New York de thebigword déclare : « Les gouvernements font appel aux interprètes pour sauver des vies dans le domaine de la santé pour rendre la justice et faciliter le travail des douanes entre autres services vitaux. La qualité ne peut donc pas faire l’objet de compromis. »
« Notre nouvelle technologie qui améliore la qualité de l’interprétation en combinant l’e-learning et les systèmes de reconnaissance vocale et est développée par notre filiale Gould Tech Solutions est la clé de voûte de notre démarche. »
thebigword a renversé la tendance pendant la récession en investissant dans le personnel et la technologie au moment où la plupart des entreprises réduisaient la voilure selon Josh Gould. « Nous devons notre récent succès à la qualité exceptionnelle de nos linguistes et à nos prix raisonnables compte tenu du contexte économique international actuel. Nous y sommes arrivés en investissant des millions de dollars au cours des deux dernières années dans la recherche et le développement de notre technologie et grâce au développement constant de notre main d’œuvre à tous les niveaux. »
L’activité de thebigword aux États-Unis a augmenté de 60 % au cours des 12 derniers mois et ses bureaux du Royaume-Uni comme ceux de Beijing Tokyo San Francisco et de toute l’Europe ont connu une croissance similaire. 500 nouveaux employés internes devraient rejoindre l’entreprise au cours des trois prochains mois en plus du réseau de 10 000 linguistes qualifiés existant.
Le marché des services linguistiques se développe au rythme annuel de 135 % et devrait représenter 3814 milliards de dollars au cours des trois prochaines années