Des recherches ont révélé que les employés qui prennent des pauses cigarettes ont plus de chances d’être moins stressés ; partant de ce constat une société a décidé d’offrir à son personnel non fumeur des « moments sucrés » pour rééquilibrer la situation.
Lorsque thebigword l’une des 13 plus grandes agences mondiales de services linguistiques a mené des recherches sur le bien-être de son personnel l’entreprise a constaté que les employés fumeurs prenaient en moyenne trois pauses par jour de 7 à 8 minutes chacune et que l’aspect social des pauses cigarette à savoir le fait de pouvoir bavarder avec les collègues de travail les rendait de meilleure humeur lorsqu’ils retournaient à leur poste de travail.
Larry Gould le PDG de thebigword ne souhaite pas bien entendu encourager son personnel à fumer bien au contraire c’est pourquoi il a eu une idée ingénieuse pour veiller à ce que les non-fumeurs profitent des mêmes avantages au niveau social : il a mis en place le concept de « moments sucrés » en installant des comptoirs de fruits et friandises autour desquels le personnel peut se réunir.
De plus alors que les paquets de cigarettes représentent une part importante du budget d’un fumeur ces gâteries sont offertes gratuitement au personnel la seule exigence de thebigword étant que les employés envisagent de faire un don (facultatif) à l’association caritative choisie par la société Martin House Hospice.
Larry a déclaré : « Nous souhaitons que tous nos employés qui fournissent des efforts remarquables se sentent bien quand ils prennent une pause qu’ils bavardent avec leurs collègues et qu’ils savourent une sucrerie ou un bon fruit.
Les travailleurs épanouis sont ceux qui travaillent le mieux c’est pourquoi thebigword bénéficiera du travail d’employés revigorés qui pourront retourner à leurs bureaux avec le meilleur état d’esprit qui soit pour réaliser un travail d’excellence.
« Nous espérons en outre que les fumeurs délaisseront leurs paquets pour se joindre à leurs collègues au coin sucreries et fruits. »
thebigword compte parmi les 20 plus grandes agences mondiales de services linguistiques et offre des traductions et des interprétations de qualité. Son chiffre d’affaires est de 401 millions de livres sterling et la société s’appuie sur un réseau mondial de 10 000 linguistes basés dans 77 pays et travaillant dans 200 langues et près de 1200 combinaisons linguistiques. Son siège social est à Leeds Royaume-Uni avec des bureaux répartis dans le monde entier : Londres New York San Francisco Düsseldorf Stockholm Tokyo et Pékin.
thebigword traduit près de 400 millions de mots par an et interprète plus de 2 millions de conversation par téléphone chaque mois. La société gère plus de 70 000 missions d’interprétariat en face-à-face chaque année et possède un réseau de 2 500 clients dans le monde entier.